Textes de ces chansons 2

AU NON DES ROIS

14-cd-album-au-non-des-rois-1992-1.jpg1992

 AU NON DES ROIS

Ne pleure pas, quel est ce drame
viens contre moi, que j’essuie ces grosses larmes. un petit bout de femme qui se rebelle c’est un message s.o.s de tendresse.

Ne pleure pas, ma petite douceur
tu sais que ta maman veut ton bonheur et je connais de grandes histoires qui vont chasser ce chagrin rose et noir.

Elle était belle
Prisonnière d’une reine jalouse et cruelle.                              Pauvre princesse elle pleure comme toi, elle se bat.

REFRAIN
Au nom des rois, au nom des hommes au nom de cet amour que tu me donnes. au nom d’une vie que je dédie à cette enfance
Dont tu me remplis.

Ne pleure pas, mon petit coeur
je vois tes yeux se remplir de couleurs c’est un soleil qui m’étourdit parce que l’amour fait souvent de la magie.

Ne pleure pas, mon innocence
notre princesse se meurt en silence. mais un beau prince, d’un long baiser va la sauver et très loin, l’emmener.

REFRAIN
Au nom des rois, au nom des hommes au nom de cet amour que tu me donnes. au nom d’une vie que je dédie à cette enfance
dont tu me remplis.

Rien n’est plus fort que l’âme des sentiments ni Dieu ni les hommes ne sont assez puissants.
Rien n’est plus fort que l’amour d’un enfant et rien ne remplace les yeux des innocents.

REFRAIN
Au nom des rois, au nom des hommes au nom de cet amour que tu me donnes. au nom d’une vie que je dédie à cette enfance dont tu me remplis.

DORS BIEN MARGOT

Le sable chaud sous les bateaux
Dans ces pays imaginaires soleil de plomb a l’horizon des pirates se jettent à la mer

Dans l’océan tous ces trésors que les dauphins rendent éternels des poissons d’or aux cheveux longs
dansent à la ronde en riant

Là-bas, tout est beau tout est magique Oh oui, là-bas l’aventure est fantastique alors.

REFRAIN
Dors bien Margot au pays des vrais sirènes
Dors bien Margot voyage dans les eaux
Dors bien Margot au pays des vrais sirènes
Dors bien Margot le monde est si beau

Le sable blond comme un rayon
se pose au milieu de tes rêves
et les baleines glissent tout au fond pour épier le bal des sirènes

Le roi triton pointe ses canons
quand les requins veulent faire la guerre dans ce royaume fragile et bon un chant d’amour s’éveille.

Là-bas, tout est beau tout est magique Oh oui, là-bas l’aventure est fantastique alors.
 
REFRAIN
Dors bien Margot
au pays des vrais sirènes
Dors bien Margot
voyage dans les eaux
Dors bien Margot
au pays des vrais sirènes
Dors bien Margot
le monde est si beau
 

CES HOMMES

Ils ont pris nos larmes pour la liberté volé toutes nos âmes pour se réchauffer ils ons bati au coeur d'une grande cité l'hitoire des femmes et de l'éternité ils ons des rois sourds toujours affamés de gloire et d'amour sous un ciel fané

Quand leur légende devient notre odyssée nue dans un temple je me baigne dans l'ivresse de leur promesses

REFRAIN                                            Cet hommes qu'on projette Ces homme qui lassent Ces homme sans trace qu'on n'oublie pas Ces homme déchainent nos ambitions sensuelles

Ces homme dans le temps Ces hommes enfants qu'on gâte,qu'on guette qu'on pleure souvent Ces hommes,ces pères vainqueurs de tant de guerres Ces hommes qu'on aime tant

Ils font notre gloire héros essouflés ils blessent sans avoir nos plus doux secrets

Epoux, d'un soir ou de toutes nos pensées pilleurs d'espoir lorsque tous nos poèmes filent dans un rêve

REFRAIN                                            Cet hommes qu'on projette Ces homme qui lassent Ces homme sans trace qu'on n'oublie pas Ces homme déchainent nos ambitions sensuelles

Ces homme dans le temps Ces hommes enfants qu'on gâte,qu'on guette qu'on pleure souvent Ces hommes,ces pères vainqueurs de tant de guerres Ces hommes qu'on aime tant

VIVRE LIBRES

Quand la nuit soulève ses longs bras noirs les femmes se renferment sans histoire           Quand le chant du crépuscule se maquille de solitude j'ai comme un flou qui renverse ma mémoire

Elle sont la si inquiètes elle demandent,juste demandent qu'on les aide

REFRAIN                                            Vivre libre vivre dans les sentiments qui nous inspirent Vivre libres loin des tournents et des encens

Quand les drapeaux blancs du désespoir flottent dans un vent qui s'égare                         Quand la liberté soulage tous ces yeux fardés de larmes j'ai comme un frisson devant ces images

Elle sont la elle sont prètes dans leurs mains cette force qu'elle regrettent

REFRAIN                                            Vivre libre vivre dans les sentiments qui nous inspirent Vivre libres loin des tournents et des encens

AU SECOURS

Loin le printemps s'en va n'oublie pas que j'ai si peur du froid comme des hirondelles j'improvise que j'ai besoin d'ailes

Loin plus près des altitudes glisse en moi la folie des censures comme un aigle blond j'hypnotise ces stupides illusions

REFRAIN                                            Au secours histoires d'amour Au secours mes yeux se veulent sur vous j'ai le coeur qui flanche dans ce tourment les nuits me dérangent sans vous

Loin sur des chemins qui fument dans la brume je repeins ma rancune comme un papillon je survole l'océan des passions

REFRAIN                                            Au secours histoires d'amour Au secours mes yeux se veulent sur vous j'ai le coeur qui flanche dans ce tourment les nuits me dérangent sans vous

A CAUSE DE VOUS

Vous que j'ai blessé rhabillé tant aimé que j'ai construit puis détruit comme toute ma vie anatole je vous aime dans mon ennui

Nous souvent cachés enfermés dans la nuit vous êtes si loin puis si près de mes envies anatole vous êtes mon infini

REFRAIN                                            A cause de vous dans mes rêves les plus doux je vous idole comme un symbole                         A cause de vous dans un délire si fou des mots survolent mon corps qui s'affole anatole

Vous que la raison ne délaisse jamais quand des mains frêles ne serrent que de passage anatole je vous trouve un peu trop sage

Si bousculés par cette passion pressée je vous désole je me console puis j'abondonne anatole votre indulgence m'emprisonne

REFRAIN                                            A cause de vous dans mes rêves les plus doux je vous idole comme un symbole                         A cause de vous dans un délire si fou des mots survolent mon corps qui s'affole anatole

LA TERRE

Et si la terre voulait nous dire combien de fois elle se sent triste combien de fois on brule ses terres pour le plaisir pour des chimères

Et si la terre voulait mourir sous la poussiere pauvre victime infirme ses océans qui manquent d'air les champs ont peur du nucléaire

Moi je ne veux pas que tout finisse comme ça je pense à toi a ton regard d'enfant ses forets et puis ses rivières voyagent dans tes rève notre terre est belle

Crime égoïste quelle fin tragique faites plus semblant y'à plus le temps qu'oi que l'on vante car notre histoire tue l'innocence

SURE DE LUI

Sûre de lui je me glisse dans la pénombre de ses envies quand les soupirs se confondent sous les sentiments le satin se froisse au rythme de mon sang

Sûre de lui c'est une vague toute étourdie qui se déplie qui s'impose dans le silence brûle toute l'énergie et la foudre vient briser l'infini

Il est il est lui en moi Il est il est lui sur moi

Sûre de lui je provoque l'incertitude qui me remplit l'univers d'une rencontre fuit son agonie quand la danse devient féconde dans un cri

LES YEUX ANDROGYNES

Oublie le temps qui passe s'il ne revient pas c'est qu'il y a des jours qui lassent là

Oublie toutes ces impasses qui n'évites pas tous ces maux vieux de guerre lasse cette lumiére qui brûle ta voix

Efface tout ça mais n'oublie pas de croire en toi

REFRAIN                                            Les yeux androgynes sont si fragiles Les yeux androgynes s'expriment s'abiment au fond de toi

Oublie ces hommes,ces femmes qui ne te voient pas toutes ces différences agacent les gens vides ne souffrent pas

Oublie ce vent qui glace ta vie à l'étroit ou tu crêve ou tu fais face mais surtout n'y pense pas

REFRAIN                                            Les yeux androgynes sont si fragiles Les yeux androgynes s'expriment s'abiment au fond de toi

 JEANNE MAS

016-cd-album-au-non-des-rois-version-2-1993-1.jpg1993

AIME-MOI

Aime-moi sur des pétales de taffetas qui caressent tous nos rêves viens contre moi

Aime-moi sur des étoiles de lillas qui se jettent sur ces lettres qui tournent autour de toi

REFRAIN                                            Aime-moi dans ces longs silences qui se plaignent déjà dans cette douce souffrance Aime-moi dans l'incertitude qui défie nos voix et cette solitude qui se noie tout au fond de moi la,elle me parle de toi

Aime-moi avec des mots d'autrefois qui m'étonnent me cajolent cette fois j'y crois

Aime-moi comme des enfants qui n'osent pas qui raisonnent s'emprisonnent dans leur émoi

REFRAIN                                            Aime-moi dans ces longs silences qui se plaignent déjà dans cette douce souffrance Aime-moi dans l'incertitude qui défie nos voix et cette solitude qui se noie tout au fond de moi la,elle me parle de toi

SENS DE TOI

Paris meurt sans âme
Au fond d’un quai désert
Sous nôtre dame
Le triomphe est dans la brume
Et si j’y promène en vain
Ma solitude

Montparnasse affiche
Le portrait d’un regret
Que je rembobine
Et la pluie rouille la machine
D’une impulsion secrète
Qui te souligne

La nuit j’accélère Ce métro qui me conduit Sur tes lèvres
La nuit me protège

REFRAIN
Sens de toi sens et Vouloir que tu sois Le sens de mes rêves
Insensé ce besoin de toi

Paris te dessine
Sous le ciel étoilé
Des Invalides
Ta Nation me joue des tours
Dégriffe mes sentiments
A Clignancourt

Les Halles du désir
Ont piégé mon destin
Dans ce délire
Ma vie penche comme un pantin
Tous ces fils invisibles
Entre tes mains.

REFRAIN                                            Sens de toi sens et Vouloir que tu sois Le sens de mes rêves
Insensé ce besoin de toi

MIS A PART

a,comme des oiseaux sauvages se bousculent dans les vagues mélodrame l'agonie des flammes qui me brûlent qui m'enlacent je te cherche au fond des rêves et j'ai si peur de cet éternel si douce,si frèle je te lance un appel

REFRAIN                                            Mise a part tous ces mots qui blessent                            Mis a part mes faiblesses mes je t'aime sont les mèmes

Lasse,isolée dans l'espace allongée sur des épaves au large je refais surface je m'évapore sur cette glace l'inconscient se bat dans ce naufrage pour libérer cet amour en cage si forte,si sage le silence me soulage

REFRAIN                                            Mise a part tous ces mots qui blessent                            Mis a part mes faiblesses mes je t'aime sont les mèmes

LES AMANTS DE CASTILLE

24-cd-album-les-amants-de-castille-sortie-2003-1.jpg2003

MA PLUS BELLE HISOIRE

Ma plus belle histoire je suis en train de l'écrire elle ne parle que de nous deux des amants de castille des amants de castille des amants de castille 

CID STORY

Connaissez vous l'histoire des amants de castille connaissez vous rodrigue amoureux de chimène une simple histoire d'amour que l'orgueil de leur père envenime une simple histoire d'amour sens un jamais sens un retour la rage et la haine qui traverse les temps ont rendu leur coeur cruel et leur aille si fragile ouvre les chez satan l'oeuvre de pierre corneille n'est pas aussi légère l'amour et il vainqueur deux toute, nos misères chimène peut elle aimait l'assassin de son père rodrigue par sa victoire est devenue le cid la gloire la rendu un peu moins malheureux m'est le rideau se lève pardon je dois y aller

CHIMENE 

Même si tu prends la peine chimène,de lui écrire tous ces poèmes même avec de la peine il faudrait que tu comprennes

Aux amours damnés chimène le bonheur n'attend pas le nombre d'années chimène comprends-tu-ça

Même sans que ça te gêne chimène du désespoir à la haine même,chimène si tu l'aimes il faut que tu te souviennes

Aux amours damnés chimène le bonheur n'attend pas le nombre d'années chimène comprends-tu-ça

Chimène dis lui que tu l'aimes. Chimène du désespoir à la haine

Aux amours damnés chimène le bonheur n'attend pas le nombre d'années chimène comprends-tu-ça 

CHIMENE 2

A retrait qu'il est vrai quoi que ton ennemi je ne puis, te blâme d'avoir fuit l'infamie et de quelque façon qu'éclate mes douleurs je ne t'accuse point je pleur mes malheurs

chimene chimene chimene rentre en toi-même

Je sais ce que l'honneur après un-t-elle outrage demander à l'ardeur d'un généreux courage tu as fait le devoir que d'un homme de bien, mais aussi le feu-sent, tu ma appris le mien

chimene chimene chimene rentre en toi-même chimene chimene chimene rentre en toi-même

ta funeste valeur m'instruit par ta victoir elle a vengé ton père est soutenu ta gloire ne me, fameux regard est j'ai pour m'affliger la gloire à soutenir et mon père a vengé

chimene chimene chimene rentre en toi-même chimene chimene chimene rentre en toi-même

Est lasse dans l'intérêt et si me désespère c'est quelque 'autre malheur m'avais ravie mon père mon amour éprouvé dans le bien de devoir l'unique allégement quel û pu recevoir et contre ma douleur j'aurai senti des charmes quand on ne m'a, sous-faire essayer mes larmes, mais il me faut tous faire après l'avoir perdu cette étoffe sur ma flamme à mon honneur et du et c'est à toi de voir tous l'arbre m'assassine me force à travailler moi-même à ta ruine, car en fait m'attend pas de mon affection de lâche sentiment pour ta punissions tu claques en ta faveur notre amour m'entretienne, ma générosité doit répondre à la tiennent tu dis en m'enfoncent montrer digne de moi je ne dois, par ta more montrer digne de toi  

NE PLEURE PAS CHIMENE

Un volcan a vu le jour c'est au petit matin, qu'est arrivé sans détoure la moquerie du destin. Tant d'amour a dû s'éteindre pour laisser place au regret, elle et cette fille à plaindre sans un avenir juste un imparfait

Ne pleur pas chimène, écoute ce coeur qui bas il expire tant de je t'aime, la raison ne si retrouve pas. ha!ha!ha!

Ne pleur pas chimène, dit lui pourquoi tu te bas, pourquoi tu n'es plus la même chimène chimène.

Dans la renaissance intime ses yeux trahisse le secret, de ce sentiment infirme que l'on voudrait censuré, elle et cette rose blanche qui aura plus de jardin, une étoile dans le silence s'en va s'en rien dire.

Ne pleur pas chimène, écoute ce coeur qui bas il expire tant de je t'aime, la raison ne si retrouve pas. ha!ha!ha!

Ne pleur pas chimène, dit lui pourquoi tu te bas, pourquoi tu n'es plus la même chimène chimène.

écoute chimène, ce programme ne parle que de toi regarde chimène c'est un ange blésé qui se bas

Ne pleur pas chimène, écoute ce coeur qui bas il expire tant de je t'aime, la raison ne si retrouve pas. ha!ha!ha!

Ne pleur pas chimène, dit lui pourquoi tu te bas, pourquoi tu n'es plus la même chimène chimène. 

CHIMENE ET RODRIGUE

Sous les feux des yeux rodrigue je te donne ma vie tu es mon importance mon idéale mon avenir je ris quand tes ardeurs déchaîne ma douce folie je t'aime ici ailleurs

Chimène comment te dire que les note dans tes yeux sont belle à en mourir qu'un courant idyllique rejette notre avenir nous serons à jamais les amants de castille les amants de castille

Ma plus belle histoire je la vivrais dans tes yeux parmi les étoiles c'est un voyage rien que nous deux ma plus belle histoire je suis en train de l'écrire ne parle que de nous deux des amants de castille

Ma plus belle histoire je la vivrais dans tes yeux parmi les étoiles c'est un voyage rien que nous deux ma plus belle histoire je suis en train de l'écrire ne parle que de nous deux des amants de castille des amants de castille 

RODRIGUE AS TU DU COEUR

Est-il celui qu'on surnomme un seigneur un téméraire le cid est-il ce grand homme vainqueur de tant de guerres

Est-il celui qui tremble est-il celui qu'on attend pourquoi donc son coeur balance l'amour est-il son tourment

Rodrigue a tu du courage mais il s'en fout tu vois il est seul sur ce rivage elle n'est plus là...puis là

Rodrigue as-tu du coeur rodrigue relève-toi combien de fois encore va-t-on compter sur toi rodrigue quel avenir vois-tu sur ton chemin sans elle ton seul désir rien ne ressemble plus a rien

Et dans sa fureur de vivre le bonheur se sent inquiet quand le devoir le délivre le menaçant d'un regret

Rodrigue a tant de courage le destin n'a rien compris elle est ce tendre mirage qui s'enfuit...qui s'enfuit

Rodrigue as-tu du coeur rodrigue relève-toi combien de fois encore va-t-on compter sur toi rodrigue quel avenir vois-tu sur ton chemin sans elle ton seul désir rien ne ressemble plus a rien 

UNE VIE NE SUFFIT PAS

J'entends un bruit c'est peut-être toi qui traverse la nuit pour revenir vers moi j'entends la nuit elle radote en sourdine une vieille contine qui parle de déprime

Une vie ne suffit pas sans toi sans moi s'agit-il d'un prétexte pour inscrire sur nos pas l'intention d'un réflexe des amants de castille

Une vie ne suffit pas sans toi sans moi s'accorder la seconde celle qui nous offrira le revers de ce monde des amants de castille

J'entends des pas l'imagination s'use je me dit que tout bastu rumines tes excuses

J'entends parfois le désir d'une absence de ces histoires sans voix qui parfois me dérangent

Une vie ne suffit pas sans toi sans moi s'agit-il d'un prétexte pour inscrire sur nos pas l'intention d'un réflexe des amants de castille

Une vie ne suffira pas pour te dire que je meurs me meurs de toi 

LA NUIT SANS LES DIEUX

La nuit garde ses secrets en épiant les miens les dieux nous laissent souvent tomber en se disant tout va bien la nuit je guette la tristesse en serrant les mains les dieux ne voudront plus sécher les larmes de mon chagrin

La nuit sans les dieux laisser nous dormir en paix et même mourir comme des hommes fatigués qui se retirent la nuit sans les dieux laissez nous dormir ou bien mourir nos coeurs abimés sont des soupirs

La nuit mon père l'a bien connue froide sur son chemin les dieux moqueurs ne l'ont pas cru vaincu par le destin rodrigue a éteint la lumière et la nuit toute entière a recouvert castille dans un cimetière

La nuit sans les dieux laisser nous dormir en paix et même mourir comme des hommes fatigués qui se retirent la nuit sans les dieux laissez nous dormir ou bien mourir nos coeurs abimés sont des soupirs 

POUSSIERES DE CASTILLE

J'ai vu la lumière alors j'ai frappé fort pour qu'elle m'écoute et qu'elle m'éclaire

Je me suis plongée dans la prière histoire d'abandonner ces peurs insensées sans repère

Je n'ai rien demandé j'ai tout connu je n'ai rien soupçonné j'ai tout perdu

Dans la poussière de castille je vois l'innocence de tous mes rêve dans la poussière de castille je vois nos deux vies sous un même ciel

J'ai rouillé mes armes isolée loin des flammes j'ai pris concience de toutes mes larmes

J'ai dû affronter tant d'amertume le courage semble damné de solitude

J'ai tout ignoré de mes passions je me suis révoltée sans compassion

Dans la poussière de castille je vois l'innocence de tous mes rêve dans la poussière de castille je vois nos deux vies sous un même ciel

Non ne plus pleurer sans retenue comment tout oublier j'ai tout perdu 

LES AUTRES FILLES

Quel est son crime drôle de princesse combien de fois a-t-elle rêvé d'être chimène son importance s'en va sans rien dire tant d'espoir c'est immense elle décline ses désirs

Comme les autres files elle veut que l'amour la respire les autres files connaissent bien le goût de ces larmes

Jour après jour dans l'impatience elle guette rodrigue l'idole de sa tourmente fleur de castille reine dans le temps la tristesse anime ce qu'emporte le vent en

Comme les autres files elle veut que l'amour la respire les autres files connaissent bien le goût des larmes

Comme les autres files elle veut que l'amour la respire les autres files connaissent bien le goût de ces larmes

T'écouterai-je encore respect de ma naissance t'écouterai-je amour dont la douce puissance contre cefier tyran fait révolter mes voeux auquel des deux prêter obéissance rodrigue ta valeur te rend digne de moi mais pour être vaillant tu n'es pas fils de roi impitoyable sort de si grands déplaisirs tu n'es pas fils de roi

Comme les autres files elle veut que l'amour la respire les autres files connaissent bien le goût des larmes

Comme les autres files elle veut que l'amour la respire les autres files connaissent bien le goût de ces larmes

T'écouterai-je encore respect de ma naissance t'écouterai-je amour dont la douce puissance contre cefier tyran fait révolter mes voeux auquel des deux prêter obéissance rodrigue ta valeur te rend digne de moi mais pour être vaillant tu n'es pas fils de roi impitoyable sort de si grands déplaisirs tu n'es pas fils de roi 

VIVRE A DEMIE LIBRE

Je ne sais plus pourquoi je vie dans l'impatience ce sentiment amer fait que mon coeur balance je voudrais m'endormir certes ne plus penser me dire et me redire que rien n'est arrivé

Vivre a demie libre pour qui pourquoi si je n'ai plus la foi chercher dans les livres des raisons qui n'exsistent pas vivre à dmie libre parce que les hommes en dictant leurs loi me poussent à la dérive sans me laisser le choix

Je sens au fond de moi son parfun cette absence il avait su en moi inventer la confiance pourquoi n'a-t-il pas vu que j'étais en péril que sa fille allait en priant de mourir

Vivre a demie libre pour qui pourquoi si je n'ai plus la foi chercher dans les livres des raisons qui n'exsistent pas vivre à dmie libre parce que les hommes en dictant leurs loi me poussent à la dérive sans me laisser le choix 

SEULS

Le jour se léve sur les rues de castille la vie détend ses rayons endormis les bohémiens déploieront leurs guenilles pour raconter des histoires à venir et dans leurs dires un homme va mourir

Elle n'entend pas ce que le peuple chante il n'ose pas prêcher leurs différence amants d'un jour malheur à l'innocence cruel et sourd ce désir de vengeance que fait le roi ne voit-il pas le piège ingrat d'un faux combat

Seuls face à leurs illusions on les a laissés seuls a detruire leur passion leur passion si seule l'amour à l'abandon se lamente il est seul est-ce la malédiction qui les sépare

Et pas à pas la fureur les menaces la foule accroit la ou coulera le sang faites vos paris le comte a de l'audace rien ni personne n'est au-dessus de lui ton père chimène n'a pas compris quelle est ta peine qu'à cause de lui

Seuls face à leurs illusions on les a laissés seuls a detruire leur passion leur passion si seule l'amour à l'abandon se lamente il est seul est-ce la malédiction qui les sépare

Rodrigue est sans chimène pourquoi rodrigue est sans chimène 

COMME AVANT

Toutes les histoires d'amour nous font du mal on oublie vite leur dénouement fatal

Toutes les histoires d'amour se font la malle c'est pas normal

Toute les histoires d'amour nous font frémir elle ont appris souvent à nous mentir

Toutes les histoires d'amour ont des souvenirs dans nos soupirs

Pourtant l'ange qui se marre de nos sentiments n'a pas compris que l'important c'est d'y croire toujours au présent comme avant nous deux comme avant

Toutes les histoires d'amour se moquent des larmes lorsqu'elles soulgent les blessures de nos flammes

Toutes les histoires d'amour n'ont plus le moral sous les étoiles

Pourtant l'ange qui se marre de nos sentiments n'a pas compris que l'important c'est d'y croire toujours au présent comme avant nous deux comme avant 

L'INFANTE

Je suis une tragédie une sorte d'ironie je suis l'infante je rêve du grand amour je suis une pure folie un regret qu'on maudit impertinente je ne suis pas que du velours

Je suis amoureuse du bel et grand rodrigue duel des sentiments me pousse à la dérive j'rêve de cet instant ou son se regard s'inspire de la douce et merveilleuse héritière de castille

Je suis une tragédie une sorte d'ironie je suis l'infante je rêve du grand amour je suis une mélodie écrite sur un tapis a l'eau de rose bémol sur toite la grille

Quand je pense à lui je m'étourdis rodrigue je me l'imagine dans les rues de castille et je sens en moi cette vibration lyrique je l'aime je suis dingue de lui je suis à l'agonie oh inutile

je suis une tragédie une sorte d'ironie je suis l'infante je rêve de rodrigue 

ACTE III SCENE 3

Mon père est mort elvire et la première épée dont s'est armé rodrigue à sa trame coupée pleurez pleurez mes yeux et fondez vous en eau la moitié de ma vie a mis l'autre en tombeau et m'oblige à venger après ce coup funeste celle que je n'ai plus sur celle qui me reste il y va de ma gloire il faut que je me venge et de quoi que nous flatte un désir amoureux tout excuser honteuse esprit généreuse elvire, il faut que je me venge

COMPIL 2001

011-compil-2001-1.jpg2001

INSERTAINE

Encore un matin c'est stupide
serrer contre moi tant de vide
incertaine que faire de son silence

Des mots utopiques translucides
inspirés soudain o-céaniques
que fait-il? de mes envies en vie

Elle, belle insouciante fragile latente mourante au bout du chemin

Quand elle se plaint quelle importance sans délivrance ce fou d'amour la retient incertaine

Des airs insensibles héroïques au fond d'un grand bleu introduite
incertaine sur ma latérite

La lumière soutient la réplique des amours défunts idylliques que fait-t-il ? de cette absence

Refrain...

DANS LE VIDE

Devant ce lit si vide mon regard est livide mon âme à la dérive
Pleure un amour-suicide

Sous mes allures timides interface passive tout m'a semblé puérile sans doute trop impulsive

Pousse moi dans le vide de ma vie insipide pousse moi dans le vide
mon coeur est impassible

Ne me fais pas revivre avec tes mots logiques le sentiment stupide de mes larmes lyriques

Tes paroles pur acide m'ont laissée morte-vive et sillonné des rides sous mes yeux sec-aride
 

 

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.